Adélaïde FERRIÈRE

< Revenir à la liste des biographies

adelaide-ferriere

Désignée Victoire de la Révélation Soliste Instrumental de l’année 2017, lors de la 24ème édition des Victoires de la Musique Classique, Adélaïde est la première percussionniste à avoir été nommée à l’occasion de cette cérémonie.

Née dans une famille de musiciens, la jeune percussionniste débute l’apprentissage du piano et de la percussion au Conservatoire de Dijon.

C’est en 2012, à l’âge de 15 ans, qu’elle intègre la classe du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle y termine son Master dans la classe de Michel Cerutti. Elle a aussi eu l’occasion d’étudier en 2016 au Royal College of Music de Londres, avec Samuel Walton, percussionniste au London Symphony Orchestra.

Reconnue en France et à l’étranger, la musicienne a déjà remporté plus de 7 prix internationaux, en 2015. Elle devient lauréate du prestigieux « Thomp International Percussion Competition » aux Pays­ Bas puis obtient le 2ème Prix du Concours International de Jeunes Solistes en 2016 à Lille.

La jeune artiste est amenée à jouer à l’Auditorium de Radio-France, La Cité de la Musique, à la Sala de Sao Paulo, au Muziekgebouw d’Eindhoven aux Pays-Bas, à la National Portrait Gallery de Londres, à la Philharmonie du Luxembourg, et est invitée sur les ondes de France Inter et de France Musique.

Adélaïde a également collaboré aux créations mondiales du Concerto pour Percussion de Jean-Jacques Di-Tucci au Festival Musical d’Automne des Jeunes Interprètes, de l’Oratorio « Cris » de Thierry Escaich, Oeuvre de l’année aux dernières Victoires de la Musique, de « Raphsodie Monstre » d ‘Alexandros Markeas à la Maison de la Radio lors du Festival « Présences » et du Concerto pour percussion d’Alexandre Ouzounoff.

Beaulieu Classic Festival
Téléchargement
  • Flyer programme > PDF
  • Affiche du festival > PDF